0
TEST

Taux de change


Contact


OOO Club Ukraine
Tour Operator
Tel +380 503 970 325

Appel gratuit


SEBASTOPOL


sebastopol ukraineSébastopol (Crimée), au charme méridional et au riche patrimoine, est une destination originale qui reste un mystère pour beaucoup d'occidentaux. La ville de Sébastopol a été fermée aux étrangers jusqu'en 1996... La côte sud de la Crimée connaît un climat méditerranéen chaud et doux. Il est très agréable de flâner en centre ville sur les quais et le long des avenues ombragées, où les cadets et officiers de la marine en uniforme rivalisent d'élégance avec les jeunes filles russes et ukrainiennes, au charme incomparable. Il est difficile de ne pas "tomber amoureux" de Sébastopol. Votre escale en Crimée, autrefois villégiature de l’aristocratie russe vous permettra de découvrir un pays attachant, au patrimoine culturel exceptionnel et à la variété de paysages étonnants qui, à eux seuls, justifient le séjour. La ville, très animée l'été, est très agréable et ne laisse jamais indifférent. Elle abrite la base navale de la flotte russe de la mer Noire. Sébastopol a longue histoire héroïque, et est célèbre pour sa résistance pendant la guerre de Crimée et la Seconde Guerre mondiale. Ces événements sont commémorés dans toute la ville par de nombreux monuments. Ne manquez pas de faire une promenade en bateau dans la baie et de visiter la cathédrale Saint Vladimir
 
Consultez nos conseils aux voyageurs Sebastopol (Russie) pour préparer votre voyage à Sebastopol dans les meilleures conditions.
 
 
Avec ukrainevoyage.com vous pouvez réserver et payer en ligne un billet de train de / vers Sebastopol pour voyager en Ukraine. 
 

Sebastopol tourisme : les attractions de la ville

 
  • Promenade en bateau dans la baie 
  • Les ruines de Chersonèse, ancienne colonie grecque, inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, fondée en 421 av JC
  • La cathédrale Saint Vladimir, qui date du XIXe siècle
  • Le musée Panorama, qui retrace le siège de la ville pendant la guerre de Crimée
  • Le monastère d’Inkerman, construit sur une falaise, dont les fondations datent du VIII ème siècle et la visites des caves
  • La cathédrale Prokovski (centre ville)
  • Balaklava tout d'abord port génois puis base secréte soviétique » plus
 
 
 
 
 

CHERSONESE ancienne colonie grecque fondée en 421 av JC, patrimoine mondial de l’UNESCO

 
Nous savons que les Grecs dès le XIe siècle avant J.-C. ont parcouru la Méditerranée et l'Adriatique pour y implanter des comptoirs. Mais nous ignorons souvent que, dans ce mouvement de la colonisation grecque, la mer Noire fut aussi concernée, probablement à partir de la fin du VIIIe siècle. En Crimée, Chersonese est le site, temoin de cette histoire, le mieux conservé avec les sites de Théodosia (Feodossia) Panticapée (Kertch).  Aux confins du monde hellénique, les Grecs ont fondé de riches cités dont Chersonésos en Chersonèse Taurique près de l'actuelle Sébastopol. La ville fut rapidement très florissante. Le site de Chersonèsos est aujourd'hui dans les limites de la ville de Sébastopol, en Crimée (Ukraine). Il se trouve au bord de la mer Noire.  Elle fut par la suite une place commerciale importante de l’Empire byzantin, puis elle fut occupée en 988 par le grand-prince de Kiev, Vladimir Sviatoslavitch qui y demanda le baptême, acte fondateur de la christianisation de toutes les Russies. A voir: la cathédrale Saint-Vladimir de Chersonèse.
 
 
 

Le musée PANORAMA qui retrace le siège de la ville pendant la guerre de Crimée

 
reconstitue les principaux épisodes de la prise de Sébastopol durant la guerre de Crimée. Le musée expose une gigantesque toile de 115 m de long et de 14 m de haut ! par Roubo, qui raconte la défense de la Sébastopol pendant la guerre de Crimée et la prise par les français du bastion de Malakoff qui protégeait la ville. Les troupes russes ont resisté 349 jours. L'oeuvre illustre à elle seule le héroisme des défenseurs de Sébastopol en Crimée pendant la guerre d'Orient, lutte d'influence sur le Moyen-Orient entre d'un côté la Grande-Bretagne, la France, la Turquie et la Sardaigne et de l'autre l'empire Russe. Le musée a été entièrement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. La toile d'origine n'a pas pu être restaurée. 17 peintres de Moscou ont mis 3 ans a créer une nouvelle toile. Le bâtiment a été reconstruit et réouvert en 1954.

 

BALAKLAVA Le passé mystérieux de "Facilité 825" la base soviétique de sous marins

Balaklava ancien port génois devenu la base des sous-marins soviétiques en mer Noire n'a pas livré encore tous ses secrets.

balaklava sous marin

Pendant longtemps, les résidents de Balaklava, charmant petit port, gardé par des tours génoises du XIIIe siècle, n'ont pas su exactement ce qui se passait dans l'usine souterraine de la baie. Le village des bords de la mer noire, à quelques encablures de Sébastopol a disparu des cartes en 1957! De nos jours, il est possible de se promener dans les galeries sombres avec un guide. Cette visite éclairera un peu les curieux sur le passé mystérieux de "Facilité 825" le complexe secret où étaient basés les sous-marins soviétiques de la flotte de la mer noire. Après la seconde guerre mondiale, pendant la guerre froide, Josef Staline décidé qu’il fallait protéger les sous-marins d’une éventuelle attaque nucléaire. Un complexe souterrain géant, creusé à même la roche, a été réalisé à Balaklava. Ce petit village de pêcheur situé à 15 kilomètres de Sébastopol, base de la flotte soviétique de la mer noire était l’endroit idéal. La baie est cernée par les roches qui semblent infranchissables et il est impossible de distinguer la baie depuis la mer.

balaklava balaklava

En 1957 le village a simplement disparu ! Son nom a été retiré des cartes géographiques et les entrées et sorties de populations strictement contrôlées par KGB. Les ouvriers qui habituellement construisaient le métro de Moscou sont arrivés. Quatre ans de travail ont donné jour à unénorme complexe souterrain fortifié. Arsenaux pour les ogives, dépôts spacieux pour les fusées et torpilles, ateliers, bureaux, un hôpital, une cantine, des dortoirs et douches. Pour donnée une idée de l’ampleur de la réalisation, une pyramide égyptienne tiendrait à l’intérieur du complexe. 15.000m², construits à même la roche à une centaine de mètres de profondeur. Munie de systèmes d'épuration d'air, la citadelle abritait jusqu'à 3.000 personnes pouvant vivre de manière autonome pendant un mois. Cette base secrète accueillait l'arsenal de la sous marin russe balaklavaflotte soviétique de la mer Noire, y compris ses ogives nucléaires ainsi que des ateliers de réparation pour les sous-marins, qui y pénétraient via un tunnel long de 600m à travers la montagne. L’installation pouvait accueillir jusqu’à neuf sous marins du type projet 615 en même temps. Avec la disparition de l'URSS en 1991, l'Ukraine a hérité du troisième arsenal nucléaire au monde. Elle y renonça et l'armement a été transféré en Russie. Le départ de sous-marins a permis aux habitants de retrouver une vie normale. Même les habitants de Sébastopol, qui était aussi une ville fermée, nous ne pouvaient pas aller à Balaklava sans laissez-passer spécial. En mai de 1994 le dernier sous-marin russe a quitté la baie de Balaklava. Le complexe est alors propriété des autorités ukrainiennes. Le secret a été protégé quelques temps puis le site abandonné par les militaires. Les énormes portes blindées ont été vendues aux ferrailleurs. Les représentants du KGB sont partis avec les archives et les gens ayant travaillé sur le site restent encore très discrets. Une légende selon laquelle elle serait «quatre fois plus grande». Les documents sur la base sont toujours classés secrets dans les archives de la flotte soviétique et la Russie ne veut pas les divulguer.... Si vous venez nous en en Crimée ne manquez pas de passer par Balaklava, qui est maintenant un lieu de villégiature très agréable. A quelques kilomètres de Sébastopol, loin de l’animation de Yalta, la petite station balnéaire, enclavée dans les montagnes, vous enchantera. Les galeries qui abritaient les sous marins soviétiques pendant la guerre froide se visitent. Le complexe abrite aussi actuellement une exposition consacrée à la guerre de Crimée. Vous pouvez faire une balade en bateau et vous baigner en admirant la forteresse génoise et les falaises impressionnantes.

 

INKERMAN, son monastère et ses caves...

 
inkermanLe site a été habité depuis une époque très ancienne, au VIe siècle par les grecs de Pont Euxin A l'origine des moines se sont établit dans les grottes puis ils ont été chassé par l'envahisseur turc, qui donnèrent le nom actuel à la ville (signifie en turc la "forteresse des cavernes") Les génois se rendirent maitres de la région au XIVe siècle. Sur le site des vestiges des tours génoises sont encore visibles de nos jours. Vers 1850, un monastère orthodoxe russe y fut construit à flanc de falaise puis détruit pendant la période soviétique, et enfin restauré et remis en activité. 
 
L'un des plus grands centres de production de vin de Crimée est situé ici depuis 1961. Les vignobles se trouvent dans les environs de Sebastopol et dans le sud de la Crimée. Le vieillissement du vin se fait dans des caves aménagées dans le calcaire qui s'étendent sur plus de 50 000 m2. Elles constituent à elles seules une attraction.
 
La bataille d'Inkermann se déroula près de ville le 5 novembre 1854